Comment financer sa startup ?

Lorsque l’on souhaite lancer sa startup, un sujet indissociable s’impose presque immédiatement : le financement ! Anticiper et réaliser des économies avant de se lancer est souvent la première étape. Une chose est sûre, l’acquisition de fonds sera un passage obligé pour permettre à votre startup de passer un cap. S’ensuit pour cela un long chemin, parfois semé d'embûches, pour atteindre vos objectifs en besoin de financement.

Comment faire ? Se financer par soi même, faire appel aux financements extérieurs, solliciter ses communautés, lancer une levée de fonds ? Voyons ensemble les opportunités qui s’ouvrent à vous !

comment-financer-startup

L’autofinancement

Pour réussir dans cette approche, vous allez devoir réussir à faire le maximum avec le minimum. Vous devrez alors générer du chiffre d’affaires en vous appuyant sur une stratégie d’économie. L’un des principal avantage de l’autofinancement est que vous disposez de votre liberté financière et dirigez votre entreprise comme bon vous semble.
Le chemin peut parfois être long et rempli de frustrations causées par vos limites en finances, qui vous bloquent dans votre stratégie d’innovation ou de diversité de votre activité.

Une activité secondaire peut être une solution pour vous apporter des revenus complémentaires. Vous pouvez ainsi envisager de vous doter d’une casquette de conseil vous permettant ainsi de générer du cash, d'asseoir votre expertise et de développer et renforcer votre réseau. Attention cependant à ne pas y concéder trop de temps ou d’énergie pour rester concentrer sur votre projet initial.

Soignez votre communication

La communication est malheureusement bien souvent oubliée dans les investissements de départ. Levier essentiel pour vous faire connaître, vous devrez songer à la mise en place éventuelle d’un site internet et miser sur le développement de communautés. Les objectifs étant de vous construire une e-reputation et ainsi développer votre notoriété.

Sans communication vous aurez peu de chance de vous faire connaître de vos prospects et éventuels investisseurs.

Les financements extérieurs

Il existe un certain nombre d’aides ou de subventions envisageables pour venir vous accompagner dans le lancement de votre projet. Il est néanmoins recommandé de venir avec un minimum d’apport personnel pour contribuer au capital de votre entreprise.

Les prêts

Le premier réflexe est bien souvent de se renseigner sur les prêts qui peuvent vous être accordés. La BPI est l’un des principaux acteurs permettant d’accéder à des prêts pour lancer sa start up. Sachez qu’avant toute sollicitation, il est important de vous constituer un capital de départ. Pour cela la BPI demande bien souvent que la somme demandée soit à la hauteur du fond propre initial. Il sera important que vous preniez le temps de solliciter différents organismes et d’analyser avec minutie les conditions d’éligibilités et de prêt afin de vous forger une bonne connaissances des solutions qui s'offrent à vous.

Les concours de startup

On voit de plus en plus de concours fleurir pour permettre aux startups non seulement de gagner des prix, mais également de se faire connaître et ainsi gagner en visibilité. Chaque concours aura sa propre spécificité. Il pourra vous être demandé de réaliser une vidéo, un dossier de presse, de présenter votre business plan et bien entendu de venir pitcher votre projet. Exercice complexe mais indispensable à maîtriser pour toute startup qui souhaite intéresser des clients et obtenir de nouveaux investisseurs. Vous l’aurez compris, ces projets vont vous demander du temps et de l’investissement.

Les récompenses peuvent être financières, mais aussi sous forme de gains divers tels qu’une médiatisation sur les réseaux sociaux, un article de presse, un accompagnement par des experts (en communication, marketing, finance, juridique), une mise en relation avec des partenaires ou des investisseurs…

La French Tech

Nous avons la chance sur Rennes de faire partie d’un des écosystèmes régionaux ayant reçu le label Métropole French Tech. La BPI et l’INPI se sont associées pour accompagner les créations de startup et d’entreprise de moins d’un an et en phase de maturation en leur donnant accès à la Bourse Frenchtech.

Cette bourse requiert des critères d’éligibilité et s’inscrit dans une démarche réelle d’encouragement à l’innovation. Vous retrouverez tous les détails des conditions et montants ici.

Faire appel à votre communauté

La love money - le Crowdfunding

Certains vont préférer s’entourer de personnes qu’ils connaissent et faire appel à leur famille ou à des proches, amis, collègues. Cette solution permet d’amorcer votre projet en finançant vos besoins à court terme mais demeure bien souvent insuffisante nécessitant de se tourner vers d’autres solutions. Notez qu’il sera essentiel de rédiger un pacte d’actionnaires - indispensable quelque soit le mode de financement. Ce document juridique vous permettra d’organiser le fonctionnement de votre entreprise et de clairement définir vos relations. Il sera crucial également pour maintenir des relations saines et de confiance dans votre entreprise et son organisation.

Et si tester plus largement votre idée en vous tournant vers de parfaits “inconnus” pouvait vous mener sur la voie du succès ? Nous avons tous entendu parler du crowdfunding - financement participatif. Le principe est simple : récolter des fonds en s’appuyant sur des communautés - votre réseau, le réseau de votre réseau, … - qui vont venir investir de petits montants qui, au cumul, permettront d’atteindre les fonds nécessaires pour mener à bien son projet.

Nous allons trouver différentes familles de crowdfunding :

  • les plateformes de dons : KissKissBankBank, Ulule, My Major Company,
  • les plateformes de prêt participatif : Hellomerci
  • les plateformes d'investissement avec le financement sans contrepartie financière et le financement avec prise de participations : Wiseed
  • certaines plateformes donnent également accès à différentes formulent (don, prêt, capitaux) : Gwenneg.

Le succès de votre campagne va reposer sur le public que vous avez face à vous. Ce même public que vous allez devoir, séduire, convaincre, pour qu’il vous accorde sa confiance et soit prêt à vous donner des fonds.

Trouver des investisseurs potentiels - Business Angel

La recherche de fonds est une démarche difficile avec de très nombreux dossiers et peu de réponses d’investisseurs. Il sera essentiel de vous orienter vers les investisseurs les plus réceptifs et adaptés à votre business.

Votre business plan sera votre meilleure carte. Il est donc capital que vous le simplifiez et qu’il soit lisible, facile à comprendre et qu’il donne envie d’être lu. Il se doit d’être le reflet de la rentabilité, de la viabilité et la pérennité de votre projet. Ne loupez pas votre entrée en matière ! Les premières pages seront décisives pour donner envie à votre lecteur de vous accorder sa confiance.

En conclusion

Vous l’aurez compris, un grand nombre de solutions s’ouvrent à vous pour vous accompagner dans le financement de votre startup. Cela n’en reste pas moins une épreuve importante reposant sur un long processus. Il est essentiel d’anticiper vos démarches et de ne pas attendre de vous retrouver à la limite de vos fonds. Les recherches de financement demandant beaucoup de temps, vous devrez pour cela trouver le bon moment pour amorcer vos recherches et ne pas brûler les étapes.

Il vous faudra alors trouver le juste équilibre entre investir votre temps, et votre énergie, dans le développement de votre société sans pour autant vous focaliser uniquement sur le financement. Procéder avec méthodologie sera la meilleure des vertue pour contribuer à votre réussite !

← voir tous les articles