Agriculture et numérique

A la veille du SPACE intéressons-nous au numérique dans un secteur d’activité important s’il en est pour la Bretagne : l’agriculture.
La France se classe au 1er rang des producteurs européens dans ce secteur et notre Région n’est pas en reste avec 62% de son territoire qui lui est consacré.

L’activité fournit 4,1% des emplois bretons ( synagri )
C’est 2 fois plus que la moyenne nationale.

Balayée l’image de l'agriculteur isolé dans sa belle campagne, désormais il travaille avec ordinateur, smartphone, drones, robots et autres objets connectés.
Selon le site du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation Alim’Agri, 79 % des agriculteurs utilisent internet, c’est plus que la moyenne des français.

La révolution numérique n’a pas épargné nos campagnes, bien au contraire, les innovations au service de l’agriculture sont florissantes, le secteur est en plein essor.
Créée en 2016, l’association La Ferme Digitale entend “Promouvoir l'innovation et le numérique pour une agriculture performante et durable”.
Elle réunit les startups “des champs” et recense une partie des logiciels et applications métiers au service de nos agriculteurs.

Des enjeux importants dans le secteur :

Les consommateurs sont en quête d’authenticité et de qualité, les fournisseurs doivent garantir la traçabilité…
Le numérique doit servir l’agriculteur, le connecter, lui faciliter le quotidien et lui permettre de maintenir une production de qualité, durable, respectueuse de l’environnement.

La digitalisation de l’agriculture, concrètement ?

Impossible de dresser la liste des technologies qui réinventent le métier mais notons quand même leurs promesses :

Optimiser la production

La robotique n’est pas une nouveauté mais depuis quelques années, les robots se diversifient et deviennent plus intelligents, munis de multiples capteurs ;

Améliorer la conduite de l’exploitation et aider à la prise de décisions.

L’agriculteur peut s’appuyer sur des modèles prédictifs alimentés par des données et ainsi optimiser les intrants dans sa production ;

Développer l’activité, accéder à de nouveaux marchés

Le développement des places de marchés sont de véritables opportunités pour le secteur ;

Fournir des informations de qualité et fiables

Les nouveaux matériels dotés de capteurs sont en capacités de restituer des données fiables : géolocalisation, qualité des récoltes...

Contribuer à la transition agro-écologique...

En Bretagne :

le programme AGRETIC, piloté par Bretagne Développement Innovation rapproche les industriels de l’agriculture et les acteurs du numérique afin de faire émerger des projets en faveur de l’agriculture 4.0.

Le sujet vous intéresse, rendez-vous au Space du 11 au 14 septembre 2018.

← voir tous les articles